Comment bien choisir une tablette graphique ?

Vous êtes un artiste en herbe et vous aimeriez vous servir de la technologie afin d’assouvir votre passion ? Pourquoi alors ne pas utiliser une tablette graphique pour dessiner ? Cet appareil a su devenir un objet incontournable pour les professionnels comme pour les amateurs. Il faut dire que de plus en plus de fabricants se sont intéressés à ce marché. Cette concurrence est profitable au consommateur tant au niveau des prix que des avancées technologiques. Vous aimeriez faire l’acquisition d’une tablette pour le dessin ? Voici les critères les importants qui vous aideront à faire votre choix ! Le format

C’est assurément la première question que vous devrez vous poser lors du processus d’achat de votre tablette. Quelle doit être sa dimension ? Pour appréhender au mieux cette caractéristique, il suffit de penser à une feuille de papier. Vous n’êtes en effet pas sans savoir que leurs formats sont normés. Vous avez très certainement déjà entendu parler du format A4 (feuille imprimante ordinaire) ou de la taille A5 (qui est deux fois plus petit que le célèbre A4). En revanche, on sait moins que cette codification s’applique également au format des tablettes graphiques.

Les professionnels et les amateurs éclairés choisissent souvent des formats de grandes tailles. Ils permettent une plus grande qualité graphique et une meilleure précision des détails. En revanche, ils appartiennent bien souvent aux gammes de prix les plus élevées. Si vous êtes débutant avec ce genre d’outils, préférez vous orienter vers les dimensions les plus modestes (A5 ou A6), qui seront plus abordables sur le plan financier.

Les modèles sans écran

Les tablettes se divisent en deux grandes catégories. La première ne possède pas d’écran. Il suffit de connecter via USB ou Bluetooth l’appareil à votre ordinateur. Vous utiliserez ensuite le stylet et les dessins seront reproduits en temps réel sur l’écran du PC. Attention, ce mode de commande est beaucoup plus complexe qu’une simple souris. Le stylet est en effet en capacité de détecter la pression que vous exercerez, ce qui permet de créer des effets et des épaisseurs de trait différentes.

Les tablettes sans écran restent peu chères à l’achat et sont aisément transportables en raison de leurs dimensions réduites. En revanche, elles nécessitent un peu d’exercice avant d’en tirer la quintessence. Lors du processus créatif, il vous faudra en effet apprendre à regarder non pas votre main et le stylet mais bien l’écran et le curseur. Cela demande une certaine gymnastique intellectuelle, vous verrez ! Si vous êtes un débutant, n’hésitez surtout pas à parcourir les tutoriels présents sur le web, vous y trouverez de précieux conseils et astuces.

Les tablettes avec écran

Vous ne serez sans doute pas surpris d’apprendre que l’autre grande famille de tablette graphique dispose d’un écran. Ce genre de produit est plus simple à prendre en main car, comme sur une feuille, il suffit de regarder sa main pour voir ce qui est dessiné. Ce mode de fonctionnement vous garantira un travail plus précis, mais aussi plus rapide. Les fabricants ont également la possibilité d’intégrer en plus la technologie tactile.

Néanmoins, ne pensez surtout pas que les tablettes avec écran sont idéales. Elles possèdent en effet quelques défauts, à commencer par un calibrage souvent différent entre l’écran de la tablette et celui de votre ordinateur. Cela se traduira alors par des différences d’affichage, notamment concernant les couleurs ce qui est toujours un problème lorsque l’on travaille avec une large palette de coloris. Pour être tout à fait complet sur le sujet du calibrage, sachez qu’il est possible d’utiliser une sonde afin de redéfinir les paramètres d’affichage. Toutefois, ce genre de manipulation doit être nécessairement pratiquée par un professionnel pour donner sa pleine mesure.

Les tablettes avec écran sont logiquement plus encombrantes que les modèles sans écran en raison de leurs dimensions plus imposantes. Il vous faudra également prévoir des connectiques spécifiques lorsque vous les relierez à un ordinateur. Vous aurez donc plus de mal à les emmener partout avec vous. Sachez enfin qu’elles vous coûteront également un peu plus cher à l’achat. C’est pourquoi les produits de ce genre restent avant tout conseillés aux professionnels qui se déplacent peu et à tous ceux qui ont absolument besoin de tracer des traits précis.

L’importance des logiciels disponibles

Lors de l’achat d’une première tablette graphique, rares sont les consommateurs à tenir compte des suites logicielles compatibles. Pourtant, ce paramètre devrait être considéré comme essentiel au même titre que le format. Commencez par choisir le système d’exploitation. Il s’agit de l’environnement permettant à une tablette de faire tourner des logiciels de travail. Dans le monde des tablettes graphiques, deux systèmes d’exploitation sont majoritaires. Vous connaissez certainement déjà leur nom, car ce sont les mêmes que sur votre ordinateur : Windows et Mac OS. Chacun d’entre eux repose sur une philosophie et un fonctionnement particulier. Les logiciels de dessins ne sont pas compatibles à tous les systèmes d’exploitations. Par conséquent, si vous avez l’habitude d’utiliser un programme particulier, restez vigilent lors de votre achat !

Si vous ne connaissez pas du tout l’univers des logiciels de dessin pour tablette, prenez au moins le temps de vous renseigner au sujet de deux incontournables, à savoir Corel Draw et Photoshop. L’un comme l’autre sont disponibles sous Windows ou Mac OS. Si ce sujet vous intéresse, ne faites pas non plus l’économie de découvrir la suite de logiciels proposée par la société Adobe. Il en existe forcément au moins un qui saura répondre à votre besoin !